Dissident Officiel

La parole aux dissidents français

Victoire totale du Pr. Perronne face à ses détracteurs devant la chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins!

On a appris cette fin de semaine que le Pr. Perronne a remporté la procédure judiciaire dans laquelle l’ont mis ses détracteurs acharnés, en raison de propos qu’il a tenus lors de l’épidémie de Covid-19. L’avocat du professeur, Me Thomas Benages, a communiqué les décisions finales de la chambre disciplinaire de l’Ordre des Médecins. La chambre donne totalement raison au Pr. Perronne.

C’est le 13 Septembre que le professeur a été entendu par la chambre suite aux 2 plaintes formulées contre lui. L’une par le Conseil national de l’Ordre des Médecins (CNOM) et l’autre par le Dr. Nathan Peiffer-Smadja.

La 1ère plainte, celle du Conseil de l’Ordre, est celle qui importait le plus dans cette audience car elle mettait en jeu la liberté d’expression des experts lorsque leurs propos sont en contradiction directe avec les politiques prônées par le gouvernement. Dans le cas de cette crise sanitaire, le Conseil de l’Ordre reprochait au Pr. Perronne d’avoir simplement donné son avis sincère en tant que spécialiste!

Voici en détail ce qui lui a été reproché. Il aurait soi-disant «violé le code de la Santé publique» en s’exprimant comme il l’a fait dans ses ouvrages et les médias. Il aurait «gravement mis en cause des confrères ayant pris en charge un membre de sa famille ou ayant participé à des décisions sanitaires des pouvoirs publics». Et il aurait décrédibilisé et dénigré les politiques de santé publique mises en place par le gouvernement.

Or, la chambre disciplinaire a totalement donné raison au Pr. Perronne et a rejeté ces accusations. Voici la décision rendue par la chambre : «Le Dr. Perronne, spécialiste internationalement reconnu comme un expert dans le domaine de l’infectiologie, était le mieux à même de comprendre les enjeux de santé publique. S’il s’est exprimé dans la presse sur l’action du gouvernement et sur l’industrie pharmaceutique, ainsi qu’il était légitime à le faire et en avait même l’obligation dans ce domaine qui relevait de sa compétence, il s’est borné à porter publiquement, mais sans invectives, une voix discordante sur un sujet d’intérêt général ».

La chambre a ajouté qu’à aucun moment les propos du Pr. Perronne auraient refleté «un discours antivax». Finalement, sur les ministres Agnès Buzyn et Olivier Véran, la chambre conclut que «les critiques exprimées par le Dr. Perronne concernaient ces personnes uniquement en tant qu’autorités sanitaires détenant un poste politique. Ainsi, alors même que ces autorités avaient également la qualité de médecins, le Dr Perronne ne saurait être regardé comme ayant méconnu, par les critiques dirigées à leur encontre, les dispositions précitées du Code de la santé publique ».

Une victoire complète pour le Professeur.

-Dissident Officiel

Voir plus

9 Commentaires

  • Izquierdo
    Izquierdo

    Bravo, je suis heureuse du dénouement de cette affaire concernant le professeur Personne.

    Répondre
    • Younes
      Younes

      Félicitations et tous mes respects

      Répondre
  • lustucru
    lustucru

    Un immense merci au Professeur Perronne pour sa compétence, son honnêteté et son courage. Nous sommes soulagés pour lui, et, un peu, un tout petit peu rassurés sur nos institutions qui dysfonctionnent mais ne sont pas irrémédiablement pourries ! C’est pendant la crise que nos institutions auraient dû réésister aux pouvoirs aux pressions diverses.

    Répondre
  • Trape
    Trape

    Une décision normale. Il est possible que certains commence à voir que le vent ne souffle plus totalement de la même façon avec cette vaccination. Le CO a beaucoup de chose a se faire pardonner. Cela prendra du temps, peut être même un temps empêchant de punir les coupables de leur vivant, à la dimension du crime commis selon. Il ne faut pas oublier qu aux USA, des gens ont commencé à parler de crime contre l humanité. Pas n importe qui puisque le Dr Malone qui serait un des inventeurs de cette technique ARN, fait parti de ce groupe, de médecins, de chercheurs de Prix Nobel.

    Répondre
  • Anonyme
    Anonyme

    Un grand bravo au professeur PERRONNE et une sage décision de la chambre disciplinaire, certains doivent commencer à trembler

    Répondre
  • SCHNElTER
    SCHNElTER

    Magnifique ! Journée de victoire totale qui en appellera d’autres. Cela a commencé au niveau Européen avec la mise en examen de la nauséabonde Von der Leyen. Les rapports qui tombent. Par contre, attention aux porteurs de vestes réversibles….

    Répondre
  • SCHNElTER
    SCHNElTER

    Ce n’est que le début….

    Répondre
  • guy
    guy

    le bien triomphe encore contre le mal .. gloire au Professeur Perronne

    Répondre
  • Bauthamy
    Bauthamy

    Le professeur PERRONNE QUELLE HUMANITÉ, NOTRE GRAND DÉFENSEUR DE LA LIBERTÉ, J ESPÈRE QUE LÀ OÙ IL SE TROUVE LE PROFESSEUR LUC MONTAGNIER VOUS VOIS ET VOUS FÉLICITE 🤗🤗🤩😍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la Dissidence

Rejoignez notre combat de réinformation en vous abonnant à notre liste email. Plus nous serons nombreux, moins ils auront de pouvoir.