Dissident Officiel

La parole aux dissidents français

Ursula Von Der Leyen commande 2 millions de doses de vaccin contre la variole du singe alors qu’il n’y a pas de véritable épidémie et que c’est une maladie bénigne!

On a appris hier que l’Union Européenne avait passé une commande au laboratoire danois Bavarian Nordic pour un total de 2 millions de doses de vaccin contre la variole du singe. La valeur du contrat a d’ailleurs été cachée par les deux parties, ce qui est assez révélateur. Or, l’on sait qu’il n’y a pas de réelle épidémie de variole du singe et que cela concerne un nombre très restreint de personnes, en plus du fait que ça n’est pas du tout une maladie grave! Le narratif pour tenter d’alarmer les citoyens il y a quelques mois semble être de retour, alors même qu’on sait qu’il y a des critères très précis quant aux personnes susceptibles de contracter cette maladie (et qu’on le répète, c’est bénin).

Mais pourquoi ce narratif alarmiste revient-il? L’opportunité pour des laboratoires de vendre un vaccin à chaque nouvelle soi-disant «épidémie» pourrait être un facteur important. Car c’est chaque fois une occasion en or pour eux. Qu’est-ce qui peut bien justifier cette commande de 2 millions de doses contre la variole du singe quand on prend en compte les données factuelles entourant cette maladie?

Retrouvez la nouvelle relayée par François Asselineau :

-Dissident Officiel

Voir plus

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la Dissidence

Rejoignez notre combat de réinformation en vous abonnant à notre liste email. Plus nous serons nombreux, moins ils auront de pouvoir.