Dissident Officiel

La parole aux dissidents français

Pierre Gentillet et Ségolène Royal défendent le père de famille qui a dû se faire justice lui-même à Roanne, après l’agression sexuelle de sa petite fille (Vidéo complète)

Un épisode choquant, une fois de plus. Dans le département de la Loire, un adolescent de 16 ans, par ailleurs clandestin(ou «mineur isolé» comme certains disent), s’est introduit dans une maison à Roanne et est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une fillette de 6 ans. Les faits se seraient produits dans la nuit de jeudi, le 21 Octobre. Ce migrant, que les médias tiennent absolument à qualifier «d’adolescent», est un Guinéen en situation clandestine, arrivé illégalement en France depuis à peine 1 mois. Prévenu, le père de la fillette l’aurait surpris à nouveau le lendemain en train d’escalader le grillage de la propriété. Il l’aurait alors roué de coups, une réaction qui ne surprend personne au regard de ce que le Guinéen venait de faire (agresser sexuellement une petite fille).

Le plus incroyable est que le père de famille encourt 5 ans de prison pour ses gestes. Plusieurs personnalités ont réagi sur les réseaux sociaux concernant cette dernière nouvelle, prenant son parti et comprenant sa colère. C’est le cas par exemple de Pierre Gentillet, Ségolène Royal ou encore Nicolas Dupont-Aignan.

Pour plus de détails sur cette affaire :

Retrouvez les réactions de Pierre Gentillet, Ségolène Royal et Nicolas Dupont-Aignan:

-Dissident Officiel

Voir plus

1 commentaire

  • Etienne
    Etienne

    Le gros larbin médiatique de service prétend et répète qu’il y a un « état de droit », alors qu’on vient de lui expliquer que la police du cru était en train de laisser dormir ce dossier (comme pour tant d’autres, là ou ailleurs).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la Dissidence

Rejoignez notre combat de réinformation en vous abonnant à notre liste email. Plus nous serons nombreux, moins ils auront de pouvoir.