Dissident Officiel

La parole aux dissidents français

Olivier Véran refuse d’admettre que la vaccination n’empêche pas la transmission du Covid et affiche son mépris pour les soignants suspendus (Vidéo complète)

Lors de son interview face à Darius Rochebin hier sur LCI, Olivier Véran, désormais porte-parole du gouvernement, a affiché un mépris clair envers les soignants suspendus non-vaccinés. L’ancien ministre de la Santé a réitéré la position de son gouvernement qui consiste à maintenir la suspension de ceux-ci, en sous-entendant clairement qu’ils pourraient transmettre la maladie aux patients qu’ils soignent.

Or, cela fait longtemps qu’on sait que la vaccination n’empêche pas la transmission du Covid et que des soignants vaccinés positifs (qui eux peuvent travailler) ont de fait bien plus de chances de transmettre la maladie à leurs patients.

Retrouvez le raisonnement bidon d’Olivier Véran sur LCI :

-Dissident Officiel

Voir plus

2 Commentaires

  • PROVITA
    PROVITA

    Pauvre troublion ! Il est vraiment dépassé par son sujet. Comment et où a-t-il obtenu son diplôme de médecin ? Comment n’est-il jamais revenu sur sa décision insensée d’interdire l’hydroxychloroquine et l’ivermectine ? Il aurait suffi de les distribuer gratuitement et vraisemblablement l’épidémie n’aurait pas créé de variants et les finances seraient en bien meilleur état aujourd’hui. Il est la démonstration que le mensonge est un poison dont on finit par abuser car il faut toujours en trouver un autre pour couvrir le précédent, résultat : cela vous interdit de revenir à la réalité par vos propres moyens. A quand le jugement d’un tribunal sur son cas !

    Répondre
  • PROVITA
    PROVITA

    Pauvre troublion ! Il est vraiment dépassé par son sujet. Comment et où a-t-il obtenu son diplôme de médecin ? Comment n’est-il jamais revenu sur sa décision insensée d’interdire l’hydroxychloroquine et l’ivermectine ? Il aurait suffi de les distribuer gratuitement et vraisemblablement l’épidémie n’aurait pas créé de variants et les finances seraient en bien meilleur état aujourd’hui. Il est la démonstration que le mensonge est un poison dont on finit par abuser car il faut toujours en trouver un autre pour couvrir le précédent, résultat : cela vous interdit de revenir à la réalité par vos propres moyens. A quand le jugement d’un tribunal sur son cas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la Dissidence

Rejoignez notre combat de réinformation en vous abonnant à notre liste email. Plus nous serons nombreux, moins ils auront de pouvoir.