Dissident Officiel

La parole aux dissidents français

L’Agence Régionale de Santé fait fermer un cabinet dentaire en Ariège car le médecin n’est pas vacciné : «Cet endroit est déjà un désert médical!» (Vidéo complète)

Impossible qu’ils fassent preuve de bon sens. L’ARS, l’Agence Régionale de Santé, est allé jusqu’à faire fermer un cabinet dentaire à Tarascon en Ariège, tout simplement car le médecin qui s’en occupe, le docteur Biéri, n’est pas vacciné.

Alors que Tarascon est déjà un désert médical, l’on accentue la crise à cause de l’idéologie covidiste et alarmiste.

Retrouvez la vidéo :

-Dissident Officiel

Voir plus

3 Commentaires

  • Laurent46
    Laurent46

    Regardez la composition des ARS dans vos régions ! un nouveau mammouth de fainéants et de médecins qui ne font plus leur travail. Une nouvelle structure comme la République sait bien les faires pour dépenser l’argent de ceux qui cotisent et tout cela dans une indifférence totale alors que de nombreux Français qui ont cotisé toute leur vie ne peuvent plus se faire soigner. Ce pays sombre dans une destruction totale et les Trolles ne pensent qu’au vacances et aux RTT et surtout avoir le moins de travail possible donné en exemple par toutes ces structures inutiles et destructrices par des gens prétentieux et dangereux.

    Répondre
  • lustuc
    lustuc

    Ce gouvernement est comme les nazis ! Il y a ceux qui bénéficieront des soins réels, efficaces, qui ne seront pas soumis aux injections toxiques, ceux qui seront punis, privés de salaire pour avoir refusé les injections toxiques et qui perdront toutes leurs libertés, ceux qu’on aura piqué et qui en subiront les conséquences ainsi que leur descendance, s’ils peuvent encore en avoir, et le reste de la population privée de soins. Comme dans les camps nazis ! Tout pareil !

    Répondre
  • aucun
    aucun

    Fermer les ARS 5 ans avec ces guignols

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la Dissidence

Rejoignez notre combat de réinformation en vous abonnant à notre liste email. Plus nous serons nombreux, moins ils auront de pouvoir.